Accueil du site > Le réseau des acteurs de l’eau > Déclaration publique suite à la poursuite des coupures d’eau

Déclaration publique suite à la poursuite des coupures d’eau

lundi 22 septembre 2014

« VEOLIA , ça suffit !

Le temps est venu pour que les les multinationales de l’eau s’en aillent. Elles ont suffisamment abusé d’une situation de rente à deux chiffres face à des usagers captifs de services publics délégués au privé sans un véritable contrôle des collectivités locales. Nous voulons rappeler le salaire que Monsieur Antoine Frérot, PDG de VEOLIA environnement s’est octroyé en 2013. Un salaire qui s’élève à 1 789 157 € payé par les factures d’eau.Ceci alors qu’un nombre toujours plus grand de citoyens se débat quotidiennement pour « vivre » avec quelques centaines d’euros.Il est utile de rappeler que l’on recense 65 000 dossiers de R.S.A. dans les Pyrénées Orientales, ce qui représente un bon quart de la population du département. Au delà des chiffres, ce sont des hommes, des femmes et des enfants qui sont atteints dans leurs dignité, qui subissent une violence sociale de chaque instant, qui vivent dans un stress permanent face à une précarité angoissante.

C’est tout d’abord à nos politiques locaux de prendre leurs responsabilités sans rejeter celles-ci - ad vitam æternam - sur un pouvoir politique éloigné qui imposerait son dictat ou sur une situation économique qui serait la mère de tous les maux. Sur les 57 millions de m3 d’eau puisés l’an passé 24 millions partent en fuites des réseaux de distribution et en gaspillages divers. Les usagers paient cette gabegie. Nous avons un besoin urgent de services publics efficients, à commencer par celui de l’eau qui constitue le premier des biens communs. Compte-tenu de la gravité des situations humaines engendrées par le rapport de force qu’établi VEOLIA en persévérant à couper l’eau à de nouvelles familles sur l’agglo de Perpignan au mépris de la loi Brottes. Si les élus concernés et VEOLIA n’agissent dans les meilleurs délais de manière positive dans le respect de la loi,l’association lancera un appel à manifestation publique devant le siège de VEOLIA à Perpignan et devant les instances politiques de l’agglo Perpignanaise. Les usagers qui souhaitent s’associer au mouvement sont invités à entrer en contact avec l’association. »

Pour l’association des Usagers de l’ Eau des Pyrénées Orientales Le Président, Dominique BONNARD

Visites uniques sur ce site | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL